reservation

Date d'arrivée : Date de départ :

Actualité

Le 2014/09/16 :le Relooking du site de Dar sidi Abdallah


Consultez le Relooking du site de Dar sidi Abdallah , une nouvelle version est mise à la disposition des internautes en deux langues française et anglaise, un système de ré...

Voir plus

Le 2014/03/27 :Visite et déjeuner de Mr Le Ministre de la Culture Mr Mourad SAKLI à Dar Sidi Abdallah.


En marge de la clôture de la 13éme edition de 24heures theatre non stop au kef , le ministre de la culture Mr Mourad SAKLI à rendu visite pour dejeuner à dar ...

Voir plus

Le 2014/03/26 :Déjeuner de Mme La Ministre Du Tourisme Amel Karboul à Darsidiabdallah


Déjeuner , de Mme Amel Karboul , Ministre du tourisme tunisien à dar sidiabdallah accompagnée de tout le staff du ministère , en visite d'affaire à notre chère région EL ...

Voir plus
Voir tous les articles

Le Kef

Étymologie

Connue tout d'abord sous le nom de Sicca à l'époque carthaginoise puis Sicca Veneria à l'avénement de la domination romaine, la ville a ensuite porté divers noms tout au long de son histoire : Colonia Julia Cirta, Cirta Nova, Sikka Beneria, Chaqbanariya et enfin Le Kef dès le XVIe siècle. De nombreuses ruines romaines sont toujours présentes.
Géographie

Grande ville la plus élevée de Tunisie, à 780 mètres d'altitude, sa superficie urbanisée atteint 2 500 hectares dont 45 sont situés à l'intérieur des anciens remparts de la médina. La municipalité du Kef est répartie sur le territoire de deux délégations, Kef Est et Kef Ouest, qui correspondent aux deux arrondissements municipaux

Histoire

Le Kef est, depuis la plus haute Antiquité, la principale ville du Haut-Tell et du nord-ouest tunisien dont elle constitue, jusqu'à une date récente, le centre politique, le plus important centre religieux et la place forte dominante. En 688, la ville connaît un premier raid des armées arabes.
En 1600, un premier fort est construit pour abriter à partir de 1637 une garnison permanente (oujaq) ; le dispositif est complété par des remparts fortifiés édifiés par Ali Ier Pacha vers 1739-1740. Ceci n'empêche toutefois pas la prise et le pillage de la cité par les Algériens en 1756, ni l'occupation militaire française à partir de 1881. Par le décret beylical du 8 juillet 1884, Le Kef est érigé en municipalité, l'une des premières du pays.